Home / articoli / Electromagnétisme ou Biomagnétisme?

Electromagnétisme ou Biomagnétisme?


C’est le choix crucial de toute la «civilisation», responsable d’une technologie qui ne sert pas au bien-être des peuples et ignore le rôle souverain de la Vie..

 

Les nouvelles de ces derniers jours rapportent que des millions de femmes, hommes et enfants du Congo et des pays voisins sont esclaves du COLTAN, un minéral utile à l’électronique, les téléphones mobiles, ordinateurs, etc., sont forcés de travailler dans des conditions inhumaines et pour quelques centimes par jour, avec des risques de maladie et de souffrance. Le COLTAN est à la base d’énormes profits des multinationales et, à ces nouvelles, maintenant, s’ajoute l’appel des « bons gars » à recycler leurs téléphones mobiles. Cela servira-t-il à changer l’état des choses? Non, bien sûr.

Pour éliminer les injustices du monde, il faut en reconnaître la cause et trouver les moyens de la supprimer. C’est la mentalité bipolaire qui domine la «civilisation», s’appuyant sur la technologie électromagnétique et ignorant les causes qui génèrent la cohésion de la nature avec ce phénomène «mystérieux» qui est la Vie. Tout aussi mystérieux et ignorés par les médias sont les événements qui sont entrain de changer la terre et tout le système solaire.

Partant du Soleil, des rafales de vent solaire qui s’étend en spirale, en traînant le Champ Magnétique Interplanétaire (IMF): ces « explosions » se déplacent à une vitesse constante jusqu’à l’héliopause (150 fois la distance Terre-Soleil) et sont reflétées en arrière vers le Soleil. Le IMF inverse sa polarité toutes les 2-3 minutes. Lorsqu’il pointe vers le sud, il efface la magnétosphère terrestre tournée vers le nord.

La NASA lance des alarmes: notre «civilisation» basée sur l’électricité, peut être perturbée par ces «explosions» -connus sous le nom d’éjections de masse coronale (Coronal Mass Ejections) -qui sont en augmentation en nombre et en intensité, avec un maximum probable au cours des premiers mois de 2013. S’agit-il d’un danger? Pour le mental bipolaire qui croit en un ennemi extérieur, en un besoin de protection interne, OUI, il est même très grave. Cependant, pour celui qui cherche la vérité, c’est l’occasion de reconnaître le rôle souverain de la Vie, Ses effets biomagnétiques sur les organismes, à ne pas confondre avec ceux électromagnétiques, utilisés par la technologie (téléphones mobiles, ordinateurs, etc.). Qu’est-ce que la Vie? Après une longue recherche, voici ma réponse : un fleuve impétueux de particules messagères qui pénètrent tous les corps et transportent le champ nucléaire faible, ce que nous pouvons appeler le côté lumineux de la Force¹. Ce côté partage ses propres messagers et il com-prend un courant nucléaire neutre qui peut influencer les communications et l’énergie essentielle de nos cellules. Ce courant neutre peut déplacer les spins nucléaires de notre corps, peut-être aussi pourrait-il le guérir parce que la santé dépend précisément de leur orientation, démontrée par la résonance magnétique nucléaire. Nous devrions admettre que la Force est intelligente et qu’elle anime notre corps de telle manière à ne pas dissiper l’énergie. Si nous apprenons à « utiliser la force», nous pouvons découvrir que nous ne sommes pas obligés de « travailler à la sueur de notre front» comme le croient tous ceux qui se sentent le droit d’exploiter le travail humain. Comment fait-on pour « utiliser la force »? L’homme l’utilise déjà.

La plupart de notre cerveau est composée de cellules gliales qui nourrissent, soutiennent et modulent la transmission des neurones, sans demander aucune compensation. Les neurosciences reconnaissent leur rôle essentiel, lié à la conscience, mais ne comprennent pas la façon dont les cellules gliales et les neurones communiquent les uns avec les autres. Nous savons, en effet, que les cellules gliales n’utilisent pas l’électricité et, par conséquent, n’utilisent pas non plus l’électromagnétisme. Par contre, les neurones l’utilisent et manifestent plutôt une «logique» centrée sur le conflit, la compétition et sur la croyance aux limites, un mental bipolaire qui se perd dans des débats stériles, entre autres, celui entre les religions qui contrôlent les émotions et les scientifiques qui l’ignorent. Le comportement des cellules gliales indique leur sensibilité aux émotions, c.-à-d. aux mouvements du système sanguin -dilatation ou rétrécissement – mouvements que nous ressentons comme amour ou haine, Eros ou Thanatos.

Il est facile de reconnaître que les gouvernements sont le produit du mental mineur qui obtient le consensus populaire par des mensonges propagés par les médias, slogans incohérents tels que «on apporte la paix par les armes», «on obtient la croissance par le sacrifice», « la misère du plus grand nombre sert à l’enrichissement de peu de gens » ; « de nouvelles règles peuvent résoudre les conflits », etc. De nombreux écrits ont cité le Fleuve de la vie, similaire au courant nucléaire. Comment savaient-ils? Ils utilisaient leur MENTAL SUPERIEUR, composé de cellules gliales en communion avec le courant qui, étant neutre, ne produit pas d’électricité, mais il génère le biomagnétisme, ou des courants magnétiques longitudinaux qui traversent les différents circuits de notre corps. Différents de ceux électromagnétiques, qui sont transversaux, les courants longitudinaux peuvent être amplifiés et modulés par les protéines synthétisées par nos propres cellules. Si l’on observe leurs images (Fig. 2), on peut reconnaître la fonction de leurs splendides boucles : ce sont des solénoïdes qui laissent couler le champ magnétique sans utiliser l’électricité. Le biomagnétisme révèle la supériorité des organismes, les fonctions de notre mental supérieur et l’asservissement à l’électrification perpétré par ladite civilisation. Croyant en un roi usurpateur – le champ électromagnétique – la societé a banni le ROI réel – le champ nucléaire faible – qui est dans ce monde, mais n’est pas de ce monde. Les fables disent que ce sont des frères et les découvertes le confirment : ils sont les deux côtés de la force électrofaible. La science le sait, mais ne sait pas comment utiliser le côté « faible » et exclue a priori qu’elle peut avoir des effets sur le corps humain; elle considère comme étant des mystères des processus vitaux. La méthode scientifique oblige de s’aligner sur le côté électromagnétique, facile à observer et, ainsi, à cacher tous les phénomènes hyper rapides. Par exemple, le repliement des protéines se produit en nanosecondes, autant, si non plus rapides sont la conception, le développement embryonnaire et la sécrétion hormonale, tous indépendants du temps unique qui, tel un «dieu», dicte les rythmes sociaux et les relie à la dette, c.-à-d. à la misère des peuples et à la puissance écrasante des banques. La misère de cette «civilisation» dépend de la misérable façon dont nous concevons l’existence humaine, de sa dépendance à l’égard de l’usurpateur – le champ électromagnétique – et de son ignorance volontaire du champ nucléaire «faible» ainsi que son œuvre sur les organismes. Le MENTAL SUPÉRIEUR en-tend et reconnaît les effets, tandis que le MENTAL MINEUR prend pour la réalité seulement ce que la vue transmet, presque rien, croit à l’histoire que l’école et les médias racontent et cache les faits qui dérangent. Je ne vais en mentionner que quelques-uns

• 17 décembre 2011: la comète Lovejoy (glace) traverse la couronne solaire (des millions de degrés) sans fondre. Les scientifiques s’en étonnent mais restent silencieux. .
• • 12 février 2011: Les Russes percent la dernière couche de glace dans l’Antarctique et arrivent au lac Vostok, un environnement préservé avec des températures douces atteignant 30°C au-dessus de zéro. (Baby Sun)

• La velocità di rotazione della superficie terrestre sta accelerando, mentre quella del Core cristallino, leggermente superiore, è diminuita negli ultimi 10 anni. 
• Il numero dei fulmini cresce, in particolare nella South Atlantic Anomaly (SAA) – America Latina, Oceano Atlantico Sud e parte dell’Africa – che si muove rispetto alla crosta terrestre con la stessa velocità del Core cristallino…
• I flash gamma terrestri (TGF) aumentano d’intensità dimostrano energie enormi all’interno della terra, superiori a quelli dell’intero universo osservabile. 
• I flash gamma terrestri (TGF) stanno creando una fascia di antiprotoni intorno all’equatore e cancellando la fascia interna di Van Allen, composta di protoni.
• Confermata e premiata con un Nobel la misura dell’accelerazione dell’espansione dell’universo – età presunta 13,7 miliardi di anni – è avvenuta negli ultimi 10 anni.
• Il riscaldamento globale è in atto su Marte, Giove, Saturno e Plutone; la dilatazione dell’intero universo può essere un altro effetto dello stesso fenomeno che, è ovvio, non dipende dall’effetto serra di origine antropica.
• Lo scioglimento dei ghiacci ai poli, dove mancano le attività industriali, sta accelerando, ha una velocità 4 volte superiore a quella di 10 anni fa.
• L’asse della superficie terrestre è inclinato di 11° rispetto a quello del Core, un mistero che i modelli non hanno risolto.

Il décharge l’article entier en pdf

Voir aussi...

Les évènements se precipitent

Les évènements politiques se précipitent, car la Nature révèle que les limites énergétiques n’existent pas et ainsi réfutant le « savoir » aliéné et aliénant qui a dominé la mémoire commune. Il faudra l'effacer ou la reseter...

Laisser un commentaire